Daniel Gibbs : « Le dispositif « Petit-déjeuner » dans les écoles REP et REP+ est une très bonne chose pour les élèves »

668

Marigot, Saint Martin — Le Président Daniel Gibbs s’est rendu à Quartier d’Orléans, ce jeudi 04 mars 2021, accompagné du vice-recteur Michel Sanz, de sa vice-présidente en charge de l’Education, Sofia Carti-Codrington, de la présidente de la CTOS, Pascale Laborde et de la conseillère territoriale Maud Ascent-Gibs, membre du CA de l’école Omer Arrondell, afin de visualiser la prise de ce petit-déjeuner quotidien pour les enfants du premier degré du réseau REP et REP+.

La convention partenariale entre la CTOS, l’Education Nationale, l’Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé Guadeloupe (IREPS) et la Collectivité de Saint-Martin a été signée le 10 février dernier, permettant ainsi au dispositif d’entrer en vigueur dès la rentrée des vacances de carnaval.

Les écoles élémentaires et maternelles de Sandy Ground et Quartier d’Orléans, Aline Hanson (REP), Clair St Maximin (REP+), Omer Arrondell (REP+), Jean Anselme (REP+), Eliane Clarke (REP+) et Jérôme Beaupère (REP), bénéficient de ce dispositif co-financé par l’Education Nationale et la Collectivité, la cuisine centrale de la CTOS ayant la charge de préparer et servir les petits-déjeuners. Environ 1480 élèves du 1er degré font partie du réseau REP – REP+.

Le menu du petit-déjeuner varie chaque jour, il fait l’objet d’un affichage, avec le menu du midi, à l’entrée de chaque école. Le petit-déjeuner du jour était composé de biscottes, confiture, un verre de lait et une orange. Un enfant sur deux a révélé ne pas avoir pris son petit-déjeuner avant d’arriver à l’école, ce qui démontre la nécessité d’un tel dispositif sur notre territoire.

Pour le président Gibbs « Le petit-déjeuner du matin est primordial pour la santé des enfants, les élèves sont mieux disposés à l’apprentissage, plus attentifs, c’est un dispositif gagnant-gagnant. De plus, les enfants sont vraiment contents de bénéficier d’un petit-déjeuner avant la classe. Je tiens à saluer nos partenaires, l’Education Nationale, la CTOS et l’IREPS pour la réussite de cette action conjointe ».